Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

 Après Le Tartuffe,

JACQUES WEBER

retrouve le metteur en scène

PETER STEIN en 2020

pour 3 pièces courtes

d'AntonTCHEKHOV

Coproduction


- Théâtre de l'Atelier à Paris

- Théâtre Montansier de Versailles

- 42 Production

Co-diffusion


- Odile Sage / D'un Acteur, l'Autre

06 81 91 45 08 / [email protected]

- Bernard Larré : 06 60 67 00 61

[email protected]

Nul mieux que Tchekhov n'a su sonder les ressorts de l'âme humaine dans une Russie de fin de siècle et on ne se lasse pas de la truculence,

de la pertinence et de l'humanité de ses écrits.

Prochaines représentations :


- du 24 mars au 10 mai 2020 - 21h00 : Théâtre de l'Atelier à Paris

- du 12 au 16 mai 2020 : Théâtre du Gymnase à Marseille

- du 14 au 26 septembre 2020 : Théâtre Montansier à Versailles


En tournée du 27 septembre au 20 décembre 2020

Les protagonistes de ces trois histoires sont pour :

-Le Chant du Cygne : Svetlovidov, un vieil acteur dont la longue carrière est derrière lui, s'endort ivre dans sa loge. Il s'éveille en pleine nuit, seul, apeuré et oublié de tous. Cherchant de l'aide, il rencontre son ancien souffleur...

- Les Méfaits du tabac : Nioukhine doit donner une conférence sur les dangers du tabac à la demande de sa femme. Son discours s’éloigne pourtant du sujet supposé : le personnage, tyrannisé par son épouse depuis trente-trois ans, fait alors part de ses lamentations à son auditoire

- Une Demande en mariage : le sujet principalement évoqué est l’impossibilité de se maîtriser : alors que Lomov vient demander Natalia Stepanovna en mariage, une dispute éclate entre l’homme et son futur beau-père.


Pour cette nouvelle interprétation des pièces d’Anton Tchekhov, Manon Combes et Loïc Mobihan donnent la réplique à Jacques Weber, qui campe avec corps et coffre les trois figures successives.

Le metteur en scène Peter Stein, figure majeure du théâtre européen, s’attelle à trois courtes pièces d'Anton Tchekhov. Le dramaturge est l’un des auteurs les plus connus de la littérature russe, notamment pour sa façon de décrire la vie dans la province russe à la fin du 19ème siècle. Il publie plus de 600 œuvres entre 1880 et 1903, tout en exerçant la profession de médecin.

Bien que les trois pièces sélectionnées par Peter Stein n’aient aucun point commun au premier abord, elles explorent toutes les ressorts de l’âme humaine.


La dimension farcesque, le goût du grotesque du jeune Tchekhov sont un authentique feu d’artifice au sein duquel coexistent comique et émotion. Ces trois pièces : le chant du cygne, les méfaits du tabac, une demande en mariage doivent permettre à Jacques Weber de décliner son grand art d’acteur en trois figures différentes : un vieux comédien de province à la fin de sa carrière, un timide mari qui évoque un sujet qu’il ne maîtrise pas, un père qui veut marier sa fille mais dont l’irascibilité est trop forte.

Peter Stein

Peter Stein affirme une nouvelle fois son admiration pour l’auteur russe, auquel il a déjà consacré un essai en 2002, Mon Tchekhov, dans lequel il fait l’éloge de la finesse de son réalisme psychologique.

Avec le temps, la mémoire et la poésie deviennent le territoire privilégié de l’existence. La dérision grinçante, la mise à distance , la grosse loupe du théâtre viennent à la rescousse de notre regard

affaibli.

Faire du théâtre c’est un geste nécessaire au peintre comme au sujet qui modèle les formes invisibles de la farce et du tragique de nos vies.

Peter Stein, un des grands hommes du théâtre du XXe siècle , comme moi est un homme d’un « certain âge et d’un âge certain». Comme Tchekhov (médecin de son état) l’un de ses auteurs favoris, il sait mieux que personne rire devant ou derrière les larmes amères des petites journées, des années, des époques de la grande et si courte histoire des hommes . C’est pour cela que je suis si heureux de retrouver Peter Stein pour m’accompagner dans mes premiers pas chez Tchekhov.

Une demande en mariage, les méfaits du tabac, le chant du cygne : trois pièces en un acte, trois moments saisis au vol trop rapide des heures .


Le théâtre y sourit, y rit, y pleurniche, y pleure, y boude ou fait le beau, regarde dans les coins de l’âme, soulève les draps de nos rêves et de nos nuits. Jouer à hauteur d’homme c’est ce que je souhaite partager avec vous.

Jacques Weber

Manon Combes

Elle se forme au Cours Florent, puis au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique avec Yan-Joël Collin, Nada Strancar, Dominique Valadié, Alain Françon, Olivier Py, Caroline Marcadé et Vincent Dietschy.

Elle joue sous la direction de :

- Tartuffe :Peter Stein

- Les Petites reines : Justine Heynemann

- Le Bourgeois Gentilhomme : Denis Podalydès

- Les fausses confidences : Luc Bondy

- Lucrèce Borgia : Denis Podalydès

- Les enfants du silence : Anne-Marie Etienne

Luc Mobihan

Il se forme au Conservatoire National supérieur d'Art dramatique et tourne au cinéma avec Christophe Honoré, David et Stéphane Foenkinos.

Au théâtre, il joue sous la direction de :

- Tartuffe : Peter Stein

- La place royale : Claudia Stavisky

- Le silence Molière : Marc Paquien

- Demain il fera jour : Michel Fau